Sommaire

Mes lecteurs

Je suis

La mia foto
vivere cercando di vedere ogni giorno le belle cose della vita! vivre en cherchant de voir chaque jour les belles choses que la vie nous offre!

UNE RECETTE PAR JOUR POUR UN'ANNÉE

LUNDI: ENTREE - AMUSES EN BOUCHE
MARDI: PREMIER PLAT
MERCREDI: POISSON
JEUDI: VIANDE
VENDREDI: LEGUMES
SAMEDI: DESSERT
DIMANCHE: SURPRISE
giovedì 30 dicembre 2010
Poulet du duc
Ingredients pour 6 personnes:
300 g de riz italien (carnaroli, arborio)
150 g de petits pois
60 g de raisins secs
Environ 1 litre de bouillon des legumes (oignons, celeri, carotte, courgette)
1 oignon blanc
4 oeufs + 1 oeuf pour paner
4 tomates
4 tranches de jambon fume
2 tranches grandes ou 3 petites de poitrine de poulet
30 g de farine
50 g de chapelure
huile d’olive
sel

Préparation:
pelez et émincez l’oignon.
Dans une grand casserole mettez l’huile d’olive et faites suer l’oignon émincé dedans en remuant (utilisez une cuillère en bois).
Ne le faites pas brunir, il doit être transparent, ajoutez les petits pois et mélangez.
Ajoutez le riz et remuez bien pour mélanger tout. Ajoutez une louche de bouillon chaud, remuez souvent et attendez que le riz à absorbé tout le bouillon, puis recommencez avec une autre louche. Continuez comme ça. Le temps de cuisson est, selon la qualité du riz que vous avez utilisez, environ 20-30 minutes. 5 minutes avant la fin de la cuisson ajoutez les raisins secs. Otez du feu.
Pendant la cuisson du riz:
lavez les tomates, coupez en moitié (s’ils sont grands en quarts).
Coupez les tranches de poitrine de poulet en morceaux moyennes.
Fouettez, dans un saladier, un oeuf avec une pincée de sel. Passez chaque morceau dans la farine, après dans l’oeuf et enfin dans la chapelure.
Chauffez un fond d’huile dans une sauteuse et faites-y dorer les morceaux.
Égouttez-les sur du papier absorbant.
Dans le centre de chaque plat mettez une coupelle de riz, un oeuf frit, autour mettez les tomates, les morceaux de poulet et les tranches de jambon.
Et comme dit Magali “léchez-vous les babines!”

0 commenti:

Posta un commento